Bienvenue dans le site de Couleurs d'Italie

arlequin

DomeMilanPourquoi, à Montmorency, s’intéresser particulièrement à l’Italie ? Parce que ce pays, qui nous semble lointain, a des liens très étroits avec notre ville. Ces liens ne sont pas toujours visibles et c’est justement pour cela que nous nous efforcerons d’en montrer la force et la permanence. On pourrait évidemment évoquer le couple formé par le connétable de Montmorency et sa femme Madeleine de Savoie. Notre seigneur local, à l’exemple de ses souverains, avait compris très vite l’intérêt des « partis » italiens.

Mais plus modestement on peut, aussi, évoquer plus près de nous, les descendants des familles italiennes, fixées sur le plateau des Champeaux par le travail des multiples entreprises de la fabrication de la brique et de la tuile. Ce n’est, d’ailleurs, pas la première fois que la ville essaie d’établir des liens avec ce merveilleux pays. Je me souviens également du grand succès de l’appariement entre le collège de Sezze (Lazio) et le collège Charles Le Brun de Montmorency. Pendant trois ans, enfants et adultes avaient correspondu et plusieurs voyages avaient réuni des représentants des deux villes. L’accueil chaleureux que nous avions reçu m’a toujours fait regretter la disparition de ce lien.

ChambordReduitMais en dehors de ces contingences locales, l’Italie, notre sœur latine, représente un capital culturel inestimable, reconnu dans le monde entier et rarement évoqué chez nous. Et pourtant combien de monuments dans notre pays sont nés de la collaboration avec des artistes transalpins. L’art Français a été très largement fécondé par l’Italie. Ce sont là des richesses que nous entendons faire connaître par tous les moyens à notre disposition, films, spectacles, expositions et évidemment voyages sur place. Nous ne cachons pas que la création, à plus ou moins long terme, d’un jumelage avec une ville italienne sera un de nos objectifs. Il sera la concrétisation de ce lien que nous voulons créer entre nos deux pays.

 

Le président de « COULEURS D’ITALIE »

André Duchesne